Historique

Teresa Grange

La Chaire Senghor a été créé auprès de l'Université de la Vallée d'Aoste en 2008, au sein de la Faculté de Sciences Politiques et des Relations Internationales (à l'heure actuelle Département des Sciences économiques et politiques).

La titularité de la Chaire a été confiée d'abord à M. Michele Vellano, Professeur Ordinaire de Droit International et par la suite à M. Roberto Calvo, Professeur Ordinaire de Droit Privé.

Depuis 2016, la Titulaire de la Chaire est Mme Teresa Grange, Professeure Ordinaire de Pédagogie Expérimentale.

 

Les Chaires de la Francophonie ont pour but de contribuer à faire de la Francophonie une activité universitaire de plein exercice en matière de formation et de recherche. La création des Chaires Senghor de la francophonie part du constat que la Francophonie est méconnue des Francophones eux-mêmes. Les Chaires contribuent à la prise de conscience des enjeux du pluralisme culturel et linguistique dans la mondialisation et du rôle politique de la Communauté francophone en matière de paix, de démocratie, de dialogue solidaire des cultures et de développement durable.

 

En particulier, la Chaire Senghor de la Vallée d'Aoste se définit comme un espace de réflexion universitaire sur la Francophonie dans sa dimension internationale. La Chaire Senghor de la Vallée d'Aoste n'est pas exclusivement consacrée à la recherche au sens classique du terme. Comme toutes les autres Chaires, elle comporte bien entendu, un volet recherche, mais elle veut se présenter aussi comme un espace de débat, un lieu de formation sur les différents aspects de la Francophonie et un milieu d'accueil pour les étudiants, les gestionnaires et les acteurs politiquement engagés dans le développement de la Francophonie.