• Home/
  • Calendario
  • / Du bilinguisme en procès au plurilinguisme enchanteur : Histoire sociale d'un débat linguistiquement idéologique

Du bilinguisme en procès au plurilinguisme enchanteur : Histoire sociale d'un débat linguistiquement idéologique

27.10.2018 | Conferenza | Aula Magna Sant'Anselmo

Les Conférences du CIEBP à Aoste

 

 

Le Centre d'Information sur l'Education Bilingue et Plurilingue (CIEBP) et le Département des Sciences humaines et sociales de l'Université de la Vallée d'Aoste avec la collaboration de la Région Autonome Vallée d'Aoste, Assessorat de l'Education et de la Culture, Département Surintendance des écoles proposent la conférence

 

« Du bilinguisme en procès au plurilinguisme enchanteur : Histoire sociale d'un débat linguistiquement idéologique »

 

qui aura lieu le samedi 27 octobre 2018 à 9h30 - Université de la Vallée d'Aoste, 2/A Chemin des Capucins Aoste

 

Intervention

Alexandre Duchêne, professeur ordinaire de Sociologie du langage à l'Université de Fribourg (Suisse), Président du Département des Langues et Littératures et Co-Directeur de l'Institut de plurilinguisme.

 

« De nos jours, l'étude du plurilinguisme a acquis ses lettres de noblesse. Objet d'investigation légitime, il possède ses propres revues scientifiques, ses centres de recherche ou encore ses conférences internationales. Les linguistes appliqués, les psycholinguistes et les sociolinguistes ont ainsi contribué de manière significative à remettre en question la supériorité du monolinguisme sur le plurilinguisme et leurs travaux ont eu un impact sur l'étude du langage en général et sur les politiques linguistiques et éducatives.

L'institutionnalisation des études sur le plurilinguisme se déploie en parallèle à une appropriation du plurilinguisme dans divers espaces sociaux, politiques et économiques, à des fins qu'il convient d'interroger. On voit, en effet, apparaitre des arguments qui insistent sur les avantages cognitifs du plurilinguisme pour le développement scolaire des enfants, on entend régulièrement qu'être plurilingue a des retombées économiques bénéfiques. Ces discours tendent alors à célébrer le plurilinguisme et à produire de nouvelles hiérarchies entre monolingues et plurilingues. Ces nouvelles configurations nous obligent à questionner ce que cela signifie, pour nous en tant qu'intellectuel-le-s, chercheur-e-s et enseignant-e-s, lorsque le plurilinguisme devient l'objet d'une telle appropriation. »



Documenti da scaricare